Aider ses petits-enfants

Plusieurs moyens existent pour aider l’un de ses petits-enfants à s’installer ou à faire face à une dépense importante.

Reste à prendre le temps de rechercher la solution la mieux adaptée.

En sa qualité d'expert-conseil, le notaire leur proposera des solutions auxquelles ils n’avaient pas forcément pensé, comme la donation temporaire d’usufruit.

Le notaire saura, par ailleurs, évaluer le montant dont le donateur peut disposer sans risquer d’empiéter sur les droits de son conjoint et de ses enfants.

Du point de vue fiscal, le barème est le même que pour les donations aux enfants (de 5 à 45 % selon la tranche) après application d’un abattement de 31 865 euros.

Si la donation porte sur une somme d’argent, elle bénéficie en outre d’une exonération du même montant, à une double condition : le donateur doit avoir moins de 80 ans et le donataire doit être majeur (ou mineur émancipé).

Chacun de ces avantages se renouvelle tous les 15 ans.

close